AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

CONSTANCE ● days in summer are apt to linger.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: CONSTANCE ● days in summer are apt to linger. Sam 29 Jan - 14:03









constance mary-catharina
WARFIELD


history
● la mère de Constance, Emmanuella Celgiachini, est une Italienne d'origine modeste (elle est fille d'ouvriers turinois), dotée d'un talent incroyable en décoration d'intérieur. Partie de rien, elle est devenue l'une des décoratrices d'intérieur les plus demandées de la Botte. Elle n'en a pas perdu ses repères pour autant: elle est restée bohême, incontrôlable, impulsive, enfantine, voire puérile; elle vit au jour le jour, est une inconditionnelle de H. D. Thoreau, a une culture populaire impressionnante, a vingt ans dans sa tête et dépense tout ce qu'elle gagne en folies, en livres, en très bonne bouffe, en vacances et à meubler son insolite chez-soi, un très bel appartement dans les vieux quartiers de Florence.
● le père de Constance, Peter Warfield, descend d'une très grande famille de sorciers, des Sang-Purs anglais intellectuels et renommés, tous descendants de Serdaigle. Il a quitté sa famille pour aller voir son parrain, M. dell'Archiangelo, un sorcier italien vivant à Rome. Dell'Archiangelo venait de «lancer» Emma' en lui demandant de refaire sa salle à manger, et Peter l'a rencontrée là-bas. Il a complètement changé, transfiguré, devenant un artiste un peu fou, un éditeur de vieux livres de sorcellerie, un altermondialiste. Il a vite avoué son secret à Emmanuella qui l'a étonnamment bien pris, et a été renié par ses parents bien pensants qui souhaitaient le voir rentrer au bercail et épouser la carrière de guérisseur.
● Ils ont eu deux filles, deux jumelles, Constance Mary-Catharina et Amber-Carolina. Malheureusement, celle-ci était atteinte de la mucoviscidose, et elle en est morte quatre ans après sa naissance. Cela a complètement brisé le couple qui s'est séparé un an plus tard.
● Peter est retourné à Londres, est devenu ce que ses parents attendaient de lui - un guérisseur renommé, membre du Magenmagot -, sauf pour un point: il ne s'est jamais marié et est devenu l'un des hommes à femmes les plus séducteurs de Londres. Il n'avait plus le droit de revoir Constance.
● Constance a grandi dans l'univers fantasmagorique et bohême de sa mère. Elle ne savait rien de ses origines sorcières, mais était fascinée par l'Angleterre et mourait d'envie de revoir son père, ce qu'elle obtint quand elle avait dix ans.
● Elle passa Noël à Londres et découvrit les merveilles de la haute société. Elle fit la connaissance d'Estella, sa cousine, qui vivait avec son père depuis le décès de ses parents. Les deux fillettes se considérèrent vite comme soeurs.
● L'été suivant, elle allait avoir douze ans quand elle reçut la lettre de Poudlard. Choc. Ébahissement. Découverte idyllique du monde des sorciers. Estella et elle, plus soudées que jamais, parviennent à convaincre Emmanuella de se séparer de sa fille pour les années à venir.
● L'été d'après, transformée, Constance revient en Italie, et c'est une jeune fille -déjà- diamétralement différente de celle qu'elle était l'année d'avant. Elle revoit pendant les vacances Alessandro dell'Archiangelo, un jeune homme plus âgé qu'elle d'un an, le fils du parrain de Peter Warfield (le père de Constance) et un très bonne amie de la moldue Emma Celgiachini (la mère de Constance). Alessandro habite à Boston avec sa mère, il étudie à Salem, il est sûr de lui, il n'a pas vu Constance depuis deux ans; attiré et souhaitant se débarrasser de sa virginité qu'il considère comme un fardeau, il rejoint Constance dans sa chambre, un soir. Elle a treize ans.
● Deux ans plus tard, Estella rencontre Alessandro pour la première fois. C'est le coup de foudre. Constance, qui n'a plus jamais reparlé de l'incident avec Alessandro, est contente pour elle. Sauf que les élèves de Salem déménagent à Poudlard. Elle côtoie Alessandro en permanence et ils ne peuvent réprimer une passion irrésistible qui les pousse à se rencontrer en secret pour se dévorer mutuellement, alors qu'en public ils se taquinent et s'apprécient peu.

herself
From the corner of the divan of Persian saddle-bags on which he was lying, smoking, as was his custom, innumerable cigarettes, Lord Henry Wotton could just catch the gleam of the honey-sweet and honey-coloured blossoms of a laburnum, whose tremulous branches seemed hardly able to bear the burden of a beauty so flamelike as theirs; and now and then the fantastic shadows of birds in flight flitted across the long tussore-silk curtains that were stretched in front of the huge window, producing a kind of momentary Japanese effect, and making him think of those pallid, jade-faced painters of Tokyo who, through the medium of an art that is necessarily immobile, seek to convey the sense of swiftness and motion.


wanted
She may be the face I can't forget, the trace of pleasure or regret, maybe my treasure or the price I have to pay. She may be the song that summer sings, may be the chill that autumn brings, may be a hundred different things within the measure of a day. She may be the beauty or the beast, may be the famine or the feast, ay turn each day into a Heaven or a Hell. She may be the mirror of my dreams, a smile reflected in a stream; she may not be what she may seem inside her shell... She, who always seems so happy in a crowd, whose eyes can be so private and so proud, no one's allowed to see them when they cry. She maybe the love that cannot hope to last, may come to me from shadows in the past that I remember 'till the day I die.She may be the face I can't forget, the trace of pleasure or regret, maybe my treasure or the price I have to pay. She may be the song that summer sings, may be the chill that autumn brings, may be a hundred different things within the measure of a day. She may be the beauty or the beast, may be the famine or the feast, ay turn each day into a Heaven or a Hell. She may be the mirror of my dreams, a smile reflected in a stream; she may not be what she may seem inside her shell... She, who always seems so happy in a crowd, whose eyes can be so private and so proud, no one's allowed to see them when they cry. She maybe the love that cannot hope to last, may come to me from shadows in the past that I remember 'till the day I die.She may be the face I can't forget, the trace of pleasure or regret, maybe my treasure or the price I have to pay. She may be the song that summer sings, may be the chill that autumn brings, may be a hundred different things within the measure of a day. She may be the beauty or the beast, may be the famine or the feast, ay turn each day into a Heaven or a Hell. She may be the mirror of my dreams, a smile reflected in a stream; she may not be what she may seem inside her shell... She, who always seems so happy in a crowd, whose eyes can be so private and so proud, no one's allowed to see them when they cry. She maybe the love that cannot hope to last, may come to me from shadows in the past that I remember 'till the day I die.She may be the face I can't forget, the trace of pleasure or regret, maybe my treasure or the price I have to pay. She may be the song that summer sings, may be the chill that autumn brings, may be a hundred different things within the measure of a day. She may be the beauty or the beast, may be the famine or the feast, ay turn each day into a Heaven or a Hell. She may be the mirror of my dreams, a smile reflected in a stream; she may not be what she may seem inside her shell... She, who always seems so happy in a crowd, whose eyes can be so private and so proud, no one's allowed to see them when they cry. She maybe the love that cannot hope to last, may come to me from shadows in the past that I remember 'till the day I die.

liens à rédiger
Il ritorno di Viola, suo primo amore, fa esplodere un sentimento reciproco in realtà sempre esistito, che si concluderà drammaticamente per una serie di equivoci e cose non dette. La morte di Cosimo non viene descritta, vecchio e stanco, un giorno si aggrappa a una mongolfiera di passaggio scomparendo nel nulla. I personaggi più importanti che lo affiancano, oltre ai componenti della famiglia, sono: Viola d’On- dariva, bellissima smorfio- setta che si “impossessa” del suo cuore fin dalla più tenera età, il cane Ottimo Massimo, bastardino ricordo di Viola e inseparabile compagno di caccia, il brigante Gian dei Brughi che Cosimo inizia ai piaceri della lettura, l'abate tutore Fauchelafleur e il Cavalier Avvocato.
liens à définir
From the corner of the divan of Persian saddle-bags on which he was lying, smoking, as was his custom, innumerable cigarettes, Lord Henry Wotton could just catch the gleam of the honey-sweet and honey-coloured blossoms of a laburnum, whose tremulous branches seemed hardly able to bear the burden of a beauty so flamelike as theirs; and now and then the fantastic shadows of birds in flight flitted across the long tussore-silk curtains that were stretched in front of the huge window, producing a kind of momentary Japanese effect, and making him think of those pallid, jade-faced painters of Tokyo who, through the medium of an art that is necessarily immobile, seek to convey the sense of swiftness and motion.



crédits
la signature de bonnie wright est d'oxymore™, chez bazzart.
les deux signatures de stock sont de sunny™, chez bazzart.
les lecteurs mp3 cliquables sont à réaliser sur muzicons.com.
les codes html, si vous voulez les prendre, sont à créditer last of the english roses™, sur sonorus ou british-spakles.
toute ressemblance avec un personnage ou relation réel(le) est une coïncidence, tout comme le serait une possible ressemblance avec un lien ou un personnage créé par quelqu'un d'autre que last of the english roses™ sur un autre forum, sur british-sparkles ou sonorus.





Dernière édition par Constance M.-C. Warfield le Sam 5 Fév - 13:45, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: CONSTANCE ● days in summer are apt to linger. Sam 29 Jan - 16:08







constance and the boys



Dernière édition par Constance M.-C. Warfield le Sam 5 Fév - 13:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: CONSTANCE ● days in summer are apt to linger. Sam 29 Jan - 16:09







constance and the girls



Dernière édition par Constance M.-C. Warfield le Sam 5 Fév - 13:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: CONSTANCE ● days in summer are apt to linger. Dim 30 Jan - 3:00

UN LINKKKKK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: CONSTANCE ● days in summer are apt to linger. Dim 30 Jan - 17:14

Mais évidemment. Tu as une idée, pendant que je fouine dans ta fiche?
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 290
⊰ INSCRIPTION : 09/10/2010
⊰ CRÉDITS : cristalline
⊰ ÂGE RPG : seize ans
⊰ PSEUDO : *
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4528


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX: hedley ☮ never too late
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE:
MessageSujet: Re: CONSTANCE ● days in summer are apt to linger. Lun 31 Jan - 6:08

Constance M.-C. Warfield a écrit:
haha (: + 2 (pour les lamas uniquement, bipolaires de préférence)

Ça tombe bien, je suis un lama ! :D
Un petit lien, ça te chante ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: CONSTANCE ● days in summer are apt to linger. Lun 31 Jan - 6:09

Non pas vraiment I love you et toi ? Elle est comment Constance ? *0000* ce nooom
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 474
⊰ INSCRIPTION : 25/10/2010
⊰ ÂGE : 27
⊰ CRÉDITS : © Addie
⊰ ÂGE RPG : 16 ans
⊰ PSEUDO : Kiki
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4598


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX: Ange ou Démon | Robert
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Maïa K. Callahan
MessageSujet: Re: CONSTANCE ● days in summer are apt to linger. Sam 4 Juin - 2:46

MOI JE VEUX UN LIIIIIIIIIIIIIEN

_________________


Nous gagnerions plus de nous laisser voir tels que nous sommes, que d'essayer de paraître ce que nous ne sommes pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: CONSTANCE ● days in summer are apt to linger.

Revenir en haut Aller en bas

CONSTANCE ● days in summer are apt to linger.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SONORUS. :: 
IT'S THE END OF AN ERA
 :: The pensieve :: saison un
-