AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 9:35


AVEC HUNTER PARRISH, PAR TUMBLR

vadim georg sahlstrom
dit l'éternel proverbial

Beau jeune garçon qui nous vient tout droit de Poudlard pour entamer sa 6ème année au collège. Il est né à iggesund en ce beau jour qu'est le 12 février 2044 en tant que sang mêlé ; à présent il vit à oxford. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être bon. Il y a quelques années maintenant, il s'est procurée une baguette faite en bois de charme, mesurant 26 centimètres et contenant un poil de fléreur. Avec cette baguette, il est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un loup. Pour ajouter à son bonheur, il y a aussi la vision qu'il a eu face au miroir du Risèd : lui-même, star du Quidditch et entouré d'une famille. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Hortense, gisant sur le sol, dans son cas.



the best day of my life.

Assis contre le tronc d’un arbre choisi au hasard, Vadim observait d’un air désintéressé plusieurs filles installées près du lac. En ce début septembre, la chaleur de l’été n’épargnait personne, pas même ici dans ce bon vieux Poudlard où le vent glacial était de mise habituellement. Ce n’était pas pour déplaire à l’adolescent pour qui le soleil était une chose rare dont il fallait profiter un maximum –et autant dire qu’après deux mois de vacances passés dans le comté de Gävleborg, en Suède, où il avait largement profité de la fraicheur nordique, un peu de soleil n’était pas de refus. Un soupir passa le seuil de ses lèvres tandis que son regard se détachait progressivement des jolies blondes qui, après avoir largement tartiné leurs corps de lotion magique, s’étaient allongées sur l’herbe humide afin de se dorer la pilule au soleil. Un truc de filles, quoi. Vadim esquissa un sourire narquois à cette pensée, alors que ses propres paupières retombaient devant ses yeux bleu azur. L’heure de la rentrée avait finalement sonné. Au revoir, réunions familiales dans cette jolie maison en plein cœur de la Suède, au revoir, l’isolement forcé. Oh bien sûr, il avait apprécié ses vacances… les deux premières semaines. La résidence secondaire des Sahlstrom était loin d’être désagréable : elle était spacieuse, disposait d’un immense jardin qui s’était transformé en terrain de Quidditch improvisé, et les grandes baies vitrées qu’elle possédait permettaient de profiter de la nature environnante sans pour autant passer ses journées entières à l’extérieur. Vadim avait toujours aimé cet endroit qui l’apaisait. La quiétude qu’elle lui procurait le tranquillisait, et tant que son frère ainé ne venait pas le déranger, il pouvait lire autant de livres qu’il voulait. Seulement, après avoir dévoré de nombreux ouvrages et écrit plusieurs lettres à ses amis, le manque s’était fait ressentir. A Poudlard, il était souvent entouré de nombreuses personnes, et il était troublant de se retrouver du jour au lendemain seul, coupé du monde.

Passant une main dans ses cheveux, il inspira calmement en profitant des rayons du soleil qui lui brûlaient allègrement la peau. Il aurait pu passer de nombreuses heures dans cette position. Les éclats de voix qui lui parvenaient constituaient un fond sonore des plus agréables et pour une fois, il avait mis de côté ses préoccupations concernant la jeune Potter. Oui, il n’aurait pas éprouvé la moindre difficulté à rester parfaitement immobile, si seulement il ne l’avait pas entendu. Un élève dont la voix grave trahissait l’âge avancé. Vadim n’avait même pas besoin d’ouvrir les yeux pour savoir qu’il s’agissait d’un garçon de seize ou dix-sept ans. En bref, un élève à peine plus âgé que lui et d’après ce qu’il pouvait entendre, celui-ci s’amusait à martyriser un autre garçon. Fronçant les sourcils, il ouvrit de nouveau les yeux et, levant le menton en direction des voix, posa son regard sur le duo bourreau-victime. Il avait eu raison : le premier était un élève de septième année qu’il connaissait de vue, tandis que le second était visiblement un garçon fraichement arrivé à Poudlard. D’après le blason qu’il arborait sur sa robe de sorcier, il venait de Salem. Voilà qui expliquait la situation. Vadim secoua la tête d’un air réprobateur, son regard plissé observant avec attention la scène qui se jouait face à lui. Il n’avait pas l’intention de prendre part aux hostilités contre le plus jeune du duo, au contraire : il éprouvait plutôt de la compassion pour lui. Sous prétexte qu’il était étranger, on en faisait sa tête de turc. Vadim aussi était un étranger : certes, il vivait en Grande-Bretagne depuis qu’il était tout petit, mais ses deux parents étaient d’origine suédoise.

Au plus les secondes passaient, au plus il ressentit une haine grandir à l’égard du bourreau. Incapable de conserver son calme plus longtemps –ses doigts crispés contre sa baguette magique en étaient la preuve-, il se leva sans réfléchir et se dirigea avec détermination vers les deux adolescents. Il avait toujours été impulsif, ce n’était pas nouveau : il avait beau être intelligent et préférer le calme à la tempête, sa spontanéité reprenait parfois le dessus. Comme à cet instant précis. Arrivé à deux ou trois mètres des garçons, il brandit sa baguette et la pointa sur le plus âgé avec résolution. « Lâche-le » Demanda-t-il d’une voix neutre. Le Serpentard se tourna vers lui et Vadim découvrit aussitôt la lueur de malice qui animait son regard. Encore un qui se croyait au-dessus de tout le Monde. « Sinon quoi ? » Lui répondit l’intéressé d’un air amusé. Le beau blond inclina légèrement son visage et, avant même que la brute ait le temps de réagir, agita sa baguette magique. L’adolescent écarquilla les yeux mais il était trop tard : il était désormais suspendu en l’air, tête en bas, comme si une main invisible le retenait par le pied. Vadim esquissa un nouveau geste à l’aide de sa baguette, et le corps du Serpentard se retrouva automatiquement propulsé à quelques mètres de là. Une seconde plus tard, il se massait le mollet à terre. « Idiot » Commenta Vadim qui serra les dents. Il croisa le regard de l’élève de première année qui l’observait, un large sourire aux lèvres. Constatant qu’il allait bien, Vadim se retourna et repartit en direction de son arbre solitaire. Il détestait la violence, et par-dessus tout, il détestait l’intolérance.





Citation :
TON PSEUDO: Gwen, Playground Hustle.
TON ÂGE: 20.
TON AVIS SUR SONORUS? J'aime beaucoup ♥
SI JE TE DIS 'WHAT ELSE?' TU ME RÉPONDS: Volluto ? (a)


Dernière édition par Vadim Sahlstrom le Jeu 29 Déc - 22:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 9:36

oh, oh, it's magic, you know.




On dit souvent que c’est lorsque l’on est sur le point de mourir que notre vie défile sous nos yeux, en quelques secondes à peine, comme un film qui se met automatiquement en marche. Et pourtant, ce n’était pas le corps de Vadim qui était en chute libre dans ce terrain de Quidditch.
Non, c’était celui d’Hortense.
L’adolescent se figea sur son balai, le regard posé sur celle qui venait de dégringoler de son Eclair de Feu. Retenant son souffle, il ne parvint à esquisser le moindre mouvement pendant plusieurs secondes, complètement abasourdi. Et puis la vérité s’imposa à lui. Soudainement, il se rendit compte que s’il ne réagissait pas lui-même, personne ne le ferait. Il était rapide. Rapide et agile. Il pouvait le faire, il en était capable.
Alors, fronçant furieusement les sourcils au-dessus de ses yeux bleus, sans perdre une seule seconde, il plongea.



**
« Un, deux, trois… soleil ! ». Du haut de ses sept ans, le petit blondinet se retourna et haussa un sourcil, observant avec attention ses petits camarades. La plupart d’entre eux étaient de simples moldus, ceux avec qui il jouait la plupart du temps dans ce parc situé non loin de sa propre maison. Il y avait toutefois son frère ainé, Anders, et ses trois meilleurs copains dont le sang était également mêlé. Vadim fit quelques pas et, l’air on ne peut plus sérieux, dévisagea les garçons les plus proches de lui. Son regard s’arrêta sur Anders qui remua subrepticement les lèvres. « Tu bouges, tricheur ! ». Le principal intéressé resta figé mais c’était trop tard : Vadim l’avait vu. « Hé oh, allô Anders, ici Vadim, tu as triché, tu retournes au fond ». Le garçon de neuf ans fronça les sourcils et se tourna vers son petit frère, l’air excédé. « Tu dis n’importe quoi, demi-portion, je ne bougeais pas. C’est toi le sale tricheur ! ». Vadim recula d’un pas. Il ne connaissait que trop bien l’expression arborée par son frère, et elle n’était guère rassurante. Le garçon fit la moue tout en secouant la tête avec résolution. Il ne trichait pas, jamais. Il était toujours très consciencieux dans tout ce qu’il entreprenait, déterminé à appliquer chaque règle sans jamais les contourner. Et s’il y avait bien quelque chose qui l’agaçait, c’était la mauvaise volonté de son frère. « Anders, t’es qu’un menteur ! Je… je vais le dire à maman ! ». Vadim fronça les sourcils et croisa les bras devant son torse. Ses joues rosirent légèrement, signe qu’il commençait à bouillir de l’intérieur. Anders fit un pas et, levant la main vers lui, lui poussa l’épaule avec force. Vadim, petit et peu musclé même pour son âge, vacilla en arrière puis reprit rapidement son équilibre de sorte qu’il parvint de justesse à éviter l’herbe humide sous ses fesses. Il pointa son index en direction de son frère et ses yeux se plissèrent davantage encore. Au moment où il ouvrit la bouche, s’apprêtant à le menacer de nouveau, le vent se mit à souffler avec force dans le parc. Les branches des arbres commencèrent à remuer, tandis que les feuilles tourbillonnaient dans les airs. Les petits moldus prirent peur et regardèrent un moment ce qu’il se passait, bouchée bée et yeux écarquillés. Ils finirent toutefois par se remettre en action et, poussant quelques cris hystériques, prirent leurs jambes à leur cou. Anders, quant à lui, haussa les yeux d’un air surpris puis se tourna vers ses trois amis qui étaient restés. « Eh bien, on dirait que la demi-portion a finalement prouvé qu’il n’était pas un cracmol ». Il fit un pas vers Vadim, qui paraissait aussi affolé que ses petits copains qui venaient de prendre la fuite. Le garçon leva les yeux vers son frère et celui-ci s’avança vers lui avant de lui offrir une tape amicale dans le dos. « Bienvenue chez les sorciers, p’tit frère ».


**
Debout devant le Poudlard Express, Vadim n’en menait pas large. Il avait atteint l’âge de onze ans plusieurs mois auparavant, et c’était pour lui le grand jour. Celui où il prendrait le fameux train qui le mènerait à Poudlard, l’école de magie qu’il avait toujours rêvé d’intégrer. En dépit de l’excitation qui le gagnait à chaque fois que l’image du château s’imposait à lui, il ne pouvait s’empêcher de trembler comme une feuille. Il avait si peur que quelque chose se déroule mal, que quelqu’un lui dise qu’il n’était finalement pas assez bon pour Poudlard et qu’il devrait rentrer chez lui. Alors, pour se préparer, il avait passé l’été précédent à lire toutes sortes d’ouvrages concernant l’école afin d’être certain de ne pas se perdre une fois que le train arriverait sur le quai de la gare de Pré-au-lard. Il connaissait son programme sur le bout des doigts et avait même lu plusieurs fois tous les livres qu’il devrait étudier au cours de sa première année. Et pourtant cela ne suffisait pas à calmer sa nervosité qui l’agitait depuis qu’il était devant le train, devant son plus grand rêve. Il poussa un long soupir puis se tourna vers ses parents et son frère ainé qui ne tenait pas en place, impatient de retrouver ses amis. Vadim haussa un sourcil, puis haussa les épaules, l'air penaud « Tu verras, tout se passera bien, mon chéri ». Lui souffla sa mère, plus radieuse que jamais. Le garçon déglutit avec difficulté puis acquiesça d’un signe de la tête, bien qu’il ne soit pas réellement convaincu. « Bon, j’me tire, on se voit plus tard, demi-portion ». S’écria Anders qui, après avoir accepté les dernières embrassades de ses parents, courut vers le Poudlard Express. Vadim admirait son grand frère. Il était toujours tellement confiant, comme s’il n’avait peur de rien. Il avait été réparti à Gryffondor deux années plus tôt, la maison qui avait également accueilli leur père. Leur mère, elle, venait de Serdaigle, et c’était cette maison que Vadim espérait secrètement rejoindre. Se mordant légèrement la lèvre inférieure, le garçon finit par se hisser sur la pointe de ses pieds et déposa un baiser sur la joue de sa mère après avoir furtivement entouré sa nuque de ses bras. Il caressa du bout des doigts ses longues mèches blondes, puis lui glissa quelques mots à l’oreille. « Je t’écrirai tous les jours, m’man. C’est promis ». Il fit un pas sur le côté puis leva le menton pour mieux observer son père. « Bonne chance, mon garçon ». Vadim esquissa un sourire puis l’embrassa à son tour, avant de reprendre sa valise. « Au revoir, p'pa ». Il adressa un dernier signe de la main à ses parents, puis tourna les talons. Après avoir grimpé les marches du train, hissant avec difficulté sa valise derrière lui, Vadim se retourna et observa longuement ses deux parents, main dans la main, qui le regardaient. Lorsqu’il fut certain que l’image était gravée dans son esprit, il se retourna et se mit à la recherche d’un compartiment vide. La plupart d’entre eux étaient bondés, et après quelques minutes, il décida de s’arrêter devant l’un d’entre eux. Une fillette était en train d’installer ses valises et, en dépit de sa maladresse avec ce genre de bagages, il s’avança sans réfléchir pour l’aider. Avec un sourire et sans mot dire, il prit sa valise et la souleva afin de la caler sur le porte bagage. « Ça te dérange si je m’installe ici ? » Lui demanda-t-il, une pointe de timidité perçant sa voix. Elle secoua la tête et il s'empressa d'installer ses bagages près des siens. Quand il se retourna, il s’assit sur le siège face à elle et lui tendit sa main droite. « Je m’appelle Vadim Sahlstrom ». Elle esquissa à son tour un sourire, puis accepta sa main qu’elle serra dans la sienne. « Hortense, Hortense Potter ».


**
« A ce qu’il parait, Miss Potter est une as du balai…, enfin, ce ne sont que des rumeurs » Railla Vadim. En dépit de l’heure peu avancée, le terrain de Quidditch était plus ou moins plongé dans l’obscurité, et il vit Hortense plisser les yeux pour mieux le reconnaitre. Comme elle, le garçon était venu passer les sélections pour faire partie de l’équipe de Quidditch, et autant dire que depuis le temps qu’il en rêvait, il ne laisserait certainement pas Hortense lui piquer sa place. Une année qu’il visait le poste de poursuiveur dans l’équipe, et maintenant qu’il était enfin en deuxième année, il allait pouvoir faire ses preuves en dehors du cours de vol sur balai dans lequel il avait excellé, l’année précédente. Pendant tout l’été il s’était amusé sur son nouveau balai, volant au-dessus du grand jardin dont disposait la résidence secondaire des Sahlstrom, en Suède. Il était enfin prêt à rejoindre l’équipe ! La jeune Potter l’observa un moment, balai en main, puis s’approcha de lui. « Les rumeurs peuvent parfois s'avérer vraies » Lui répondit-elle. Il haussa un sourcil, la défiant du regard. Malgré l’assurance qu’exprimaient les traits de son visage, il n’était pas aussi confiant qu'il ne le laissait paraitre et à vrai dire, il avait même peur qu’Hortense puisse être meilleure que lui. Or, il ne pouvait tout simplement pas passer à côté d’une opportunité pareille. Depuis qu’il était en âge de parler, il n’avait qu’un seul mot à la bouche : « Quidditch ». C’était sa plus grande passion, et dire qu’il avait hâte de montrer ce dont il était capable relevait de l’euphémisme. « Parfait, alors j’imagine qu’on se retrouvera sur le terrain, Potter ». Il lui adressa un dernier sourire narquois puis se retourna et, enfourchant son balai, décolla du sol au bout de quelques secondes. Il désirait simplement l’impressionner et avec un peu de chance, peut-être que cela la troublerait suffisamment pour rater les sélections. Il esquissa quelques figures dans les airs, souriant de plus belle et appréciant la morsure du vent sur ses joues rosies par le froid. A chaque fois qu’il montait sur un balai, il ressentait la même chose : une liberté qui n'avait pas d'égal. Il respira longuement puis accéléra en se dirigeant vers les trois anneaux d’or qu’il contourna avec aisance. Plusieurs secondes plus tard, il vit un autre joueur s’approcher de lui. Il sourcilla une seconde en reconnaissant Hortense. Ses lèvres dessinèrent de nouveau un large sourire tandis qu’il arrêtait son balai pour pouvoir l’observer. De toute évidence, Hortense ne se laisserait pas faire. Après une année à se disputer à longueur de journée et à rivaliser, il savait qu’elle était aussi entêtée que lui ; il appréciait ce trait de caractère et en jouait même. Moqueur, il lui adressa un petit signe de la tête puis repartit plus belle, tout en croisant les doigts pour qu’elle ne le batte pas à plate couture au cours des sélections.


**
« Je ne peux pas demain après-midi, je suis désolé, j’ai promis à Hortense que j’irai avec elle à Pré-au-lard » Souffla-t-il à la jolie Poufsouffle, l’air sincère. L’intéressée roula des yeux ; de toute évidence ce n’était pas le genre de réponse qu’elle attendait de la part de son petit ami. « Ah, Hortense. De toute façon, il n’y en a que pour elle, comme d’habitude ». Vadim fit la moue. A croire qu’à chaque fois qu’il parlait de la jolie Serdaigle, Alice se renfrognait. Il sortait avec la jeune fille depuis quelques semaines, et à chaque fois qu’ils se disputaient, c’était toujours pour la même raison. Vadim savait qu’il était proche de la Serdaigle, peut-être même un peu trop d’ailleurs. Seulement, il ne pouvait s’en empêcher. Au fil des années, elle était devenue sa meilleure amie, et le temps qu’ils passaient ensemble était précieux à ses yeux. Ils n’avaient peut-être pas toujours été en d’excellents termes tous les deux, mais ils étaient désormais de bons amis et elle comptait énormément à ses yeux. Alice ne l’acceptait pas, persuadée qu’il l’aimait bien plus qu’il n’osait le dire. Soupirant de plus belle, le garçon coinça l’une de ses mèches brunes entre ses doigts et lui offrir son plus sourire. « Mais non, ne dis pas de bêtise. Si tu veux, on peut passer la soirée ensemble, demain. Et je me rattraperai » Promit-il, une lueur amusée dansant dans son regard clair. Il approcha les lèvres des siennes mais elle s’écarta vivement et son visage retomba sur un coussin. « Je ne suis pas d'accord, Vadim » Lui répondit-elle, avant de prendre la poudre d’escampette. Se prenant la tête entre ses mains, le garçon grogna légèrement. Décidément, Hortense serait toujours un frein dans ses relations amoureuses. Il avait beau essayer, à chaque fois qu’il était avec une fille, son amitié avec la jeune Potter était un obstacle. Au fond, il savait qu’il était coupable. Quoi qu’il puisse dire, elle représentait bien plus qu’une amie à ses yeux, chose qu’il ne parvenait encore à s’avouer. Il avait essayé en vain de chasser ses sentiments, mais force était d’admettre que ce qu’il ressentait à l’égard de la Serdaigle était bien trop fort pour être gommé aussi facilement. Peut-être qu’un jour, il parviendrait à lui avouer ses sentiments. Oui, peut-être.


**
Comprenant qu’il ne serait pas suffisamment rapide pour rattraper le corps inerte qui était en chute libre en direction du sol, Vadim attrapa du bout des doigts sa baguette magique coincée dans sa poche et la brandit devant lui. Il s’empressa de murmurer la formule et poussa un long soupir de soulagement en constatant qu’il était parvenu à amortir la chute de la jolie Hortense, et ce juste à temps. Quelques secondes plus tard, ses pieds rencontrèrent le sol et il courut jusqu’au corps de la jeune fille. S’agenouillant près d’elle, il la prit dans ses bras et prononça doucement son prénom. Ses doigts dégagèrent quelques mèches qui lui barraient le visage, et il approcha son visage du sien. « Allez, Hortense, s’il-te-plait ». Il passa le revers de sa main sur sa joue puis plongea son visage dans sa nuque. Quelques secondes plus tard, Vadim sentit quelqu’un lui tapoter l’épaule, mais il ignora l’étranger un moment, ne pouvant se résoudre à abandonner la Serdaigle. La pression sur son épaule se fit insistante et, serrant les dents, il fut obligé de rencontrer le regard de l’adulte qui était venu s’occuper d’Hortense. Il lui jeta un regard noir, puis décida d’être sage et laissa les adultes faire leur travail. Le garçon passa une main dans ses cheveux, tandis qu’une foule de sentiments se bousculaient en lui. La peur, la panique, la colère, les regrets. Mais surtout, la culpabilité.





Dernière édition par Vadim Sahlstrom le Lun 2 Jan - 9:47, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 313
⊰ INSCRIPTION : 07/11/2010
⊰ CRÉDITS : Avatar : © psychozee. | Signature : © bazzart
⊰ ÂGE RPG : 17 ans
⊰ PSEUDO : Kiki.
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4651

MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 9:45

Welcome :)
Si tu as la moindre question, n'hésites pas.

_________________


U.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 9:47

T'es un beau-gosse toi !
Bienvenue poulet ! I love you
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 357
⊰ INSCRIPTION : 12/10/2010
⊰ CRÉDITS : unicorn ; tumblr
⊰ ÂGE RPG : 17 ANS
⊰ PSEUDO : mischievous wink
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4646


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX: PARAMORE ◊ feeling sorry
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: none :)
MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 9:49

Bienvenue !
Ouais, je plussoie, beau gosse *pousse Porter*
bonne continuation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ PARCHEMINS : 92
⊰ INSCRIPTION : 29/01/2011
⊰ CRÉDITS : hysteriastic. (avatar)▲ tumblr (bann.)
⊰ ÂGE RPG : sixteen yo.
⊰ PSEUDO : blue bird.
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4469

MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 9:51

Bienvenue et encore merci à toi.
Hunter est canon sur ton avatar. I love you
*pousse Pearlyne, c'est moi la première Arrow *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 9:54

Bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 10:02

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 10:02

Salut les filles (et un peu les garçons aussi !)

Merci pour cet accueil ♥️ Hortense, j'espère ne pas te décevoir I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ LE BONOBO DE LA JUNGLE commande une armée de poux tueurs.

⊰ PARCHEMINS : 365
⊰ INSCRIPTION : 06/11/2010
⊰ ÂGE : 25
⊰ CRÉDITS : (c) cyrine.
⊰ ÂGE RPG : 17 ans.
⊰ PSEUDO : .
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4736


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Ophélia P. Zabini (ancienne H. Tristan Ainsworth)
MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 10:04

Bonjour.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 10:34

Salut, cher bonobo
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ LA MOUFLE PÉTEUSE fait des pets tueurs.

⊰ PARCHEMINS : 114
⊰ INSCRIPTION : 22/12/2011
⊰ CRÉDITS : rosendale
⊰ ÂGE RPG : 16 YO
⊰ PSEUDO : funky munky
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 5081


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE:
MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 11:24


Bonsoir, je te souhaite un agréable séjour dans notre asile ... sur Sonorus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ PARCHEMINS : 290
⊰ INSCRIPTION : 09/10/2010
⊰ CRÉDITS : cristalline
⊰ ÂGE RPG : seize ans
⊰ PSEUDO : *
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4524


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX: hedley ☮ never too late
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE:
MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 11:26

    Hunter I love you
    Bienvenue & bonne continuation pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ PARCHEMINS : 234
⊰ INSCRIPTION : 12/10/2010
⊰ ÂGE : 24
⊰ CRÉDITS : Avatar : Rosendale ; Signature : Loseanhour
⊰ ÂGE RPG : 28 ans
⊰ PSEUDO : Fantomas
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4655


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: niet.
MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 11:47

Vadim Sahlstrom a écrit:
Beau jeune garçon qui nous vient tout droit de Poudlard

Quoi ? Je m'attendais à un viking de Durmstang, avec un nom pareil ! Bienvenue parmi nous, j'ai hâte de voir la fiche complète !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▲ LE BONOBO DE LA JUNGLE commande une armée de poux tueurs.

⊰ PARCHEMINS : 365
⊰ INSCRIPTION : 06/11/2010
⊰ ÂGE : 25
⊰ CRÉDITS : (c) cyrine.
⊰ ÂGE RPG : 17 ans.
⊰ PSEUDO : .
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4736


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Ophélia P. Zabini (ancienne H. Tristan Ainsworth)
MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 13:19

Lowell I. Blackwood a écrit:
Bienvenue parmi nous, j'ai hâte de voir la fiche complète !
Et tu as bien raison, c'est l'une des meilleures plumistes qu'on peut trouver sur le net.


huhu, je te fous la pression ma gwennie. (a)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 22:28

Merci les garçons

Bonnie-le-bonobo, je vais t'étriper ! Non seulement c'est faux et en plus tu donnes de faux espoirs à tout le Monde, 'tention, je vais faire les gros yeux là !
(Mais je t'aime quand même, vilaine !)

Lowell (la joueuse fan de Jamie qui est en moi fonnd I love you): Ehh non, je suis bel et bien un anglais


Dernière édition par Vadim Sahlstrom le Jeu 29 Déc - 22:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ LE COCOTIER DES ILES jette des cocos bombes atomiques.

⊰ PARCHEMINS : 86
⊰ INSCRIPTION : 07/11/2010
⊰ CRÉDITS : Anat.
⊰ ÂGE RPG : Dix-sept ans.
⊰ PSEUDO : Kayàa.
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4586


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX: GUILLAUME GRAND - couvre ta peau.
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Syriousou.
MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 22:29

    Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ PARCHEMINS : 104
⊰ INSCRIPTION : 22/12/2011
⊰ CRÉDITS : gentle heart
⊰ ÂGE RPG : 16
⊰ PSEUDO : Sun Showers
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4750


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE:
MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 22:43

    Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ PARCHEMINS : 170
⊰ INSCRIPTION : 22/12/2011
⊰ ÂGE RPG : 28 ans
⊰ PSEUDO : WILDNESS
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 5013


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX: Jimi Hendrix - Voodoo Child
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE:
MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Jeu 29 Déc - 22:47

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Ven 30 Déc - 3:40

Merci I love you

J'ai commencé ma présentation, seulement je ne pense pas pouvoir terminer aujourd'hui donc j'essayerai demain :) (je souhaitais prévenir).
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Ven 30 Déc - 5:16

Hunter. L'homme de ma vie.
Bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Dim 1 Jan - 9:09

Merci Benjamin :)
(Moi je suis fan de Jesse alors )

Je poste également pour dire que je termine demain, j'ai pas pu avancer comme je le souhaitais et je m'en excuse :/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ LE BONOBO DE LA JUNGLE commande une armée de poux tueurs.

⊰ PARCHEMINS : 365
⊰ INSCRIPTION : 06/11/2010
⊰ ÂGE : 25
⊰ CRÉDITS : (c) cyrine.
⊰ ÂGE RPG : 17 ans.
⊰ PSEUDO : .
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4736


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Ophélia P. Zabini (ancienne H. Tristan Ainsworth)
MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Dim 1 Jan - 9:26

Pas de problème, chou. I love you De toutes façons, ton délai de fiche se termine jeudi normalement.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ PARCHEMINS : 23
⊰ INSCRIPTION : 24/12/2011
⊰ CRÉDITS : © Hollow Bastion
⊰ PSEUDO : uc.
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4433

MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Dim 1 Jan - 10:46

Bienvenue! Bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you. Lun 2 Jan - 7:58

Merci Thaddeus (dammit, quel avatar, je fonds I love you)

J'ai terminé, donc je file prévenir dans le topic approprié (a)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you.

Revenir en haut Aller en bas

vadim ϟ look at the stars, look how they shine for you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SONORUS. :: 
IT'S THE END OF AN ERA
 :: The pensieve
-