AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 5:26


AVEC BARBARA PALVIN, PAR TUMBLR.

ismaëlle séraphine mahieu
dite la flèche.

Belle et jeune fille qui nous vient tout droit de Beauxbâtons pour entamer sa sixième année au collège. Elle est née à Orange en ce beau jour qu'est le 01 juin 2044 en tant que sang mêlé ; à présent elle vit à Marseille. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être moyen. Il y a quelques années maintenant, elle s'est procurée une baguette faite en bois de charme, mesurant vingt-sept centimètres et contenant un crin de licorne. Avec cette baguette, il est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un mara. Pour ajouter à son bonheur, il y a aussi la vision qu'elle a eu face au miroir du Risèd : elle en équipe nationale de Quidditch. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Elle se voie dans l'incapacité de pouvoir faire du sport et de vivre sa vie totalement, dans son cas.



the best day of my life.

MISE EN SITUATION: Quand j'avais fait mon entrée dans le château qu'était Poudlard, j'avais senti mon cœur battre plus fort et une impression de bien-être m'avait littéralement envahi. Rien que le Grand Hall avait été tout simplement époustouflant et maintenant, j'attendais tout bonnement d'être étonnée à chaque détour de couloir. Mais pour le moment nous allions faire notre entrée dans la Grande Salle, l'endroit où avait lieu les repas et j'entendais déjà le brouhaha qui résonnait derrière les portes. Mon impatience devais être visible puisque l'une de mes amies de me demanda de ma calmer alors qu'elle avait l'air d'être dans le même état que le mien. Je lui tirais alors la langue avant que mon regard ne se tourne vers deux grands battants de bois qui étaient en train de s'ouvrir. Mon couple se coupa immédiatement dans que je découvris la magnificence des lieux, mon regard fut tout de suite attirer par le plafond qui avait la particularité de représenter le ciel. Il n'y avait pas cela à Beauxbâtons, même s'il y avait eu aussi de nombreuses choses qui étaient tout bonnement magique. J'avançais en même temps que les autres et nous fûmes installer à une table sous le regard des autres élèves qui ne pouvaient s'empêcher de nous dévisager. C'était un peu mal poli, mais je faisais de même et je ne pouvait pas leur en vouloir de chercher à savoir à quoi nous ressemblions. Une fois tout le monde installer, la Directrice commença un discours et je l'écoutais attentivement comme la plupart des personnes autour de moi. Une fois fini, elle tapa dans ses mains et le repas apparu devant nos yeux, ce qui provoqua un petit cri de surprise de la part d'un bon nombre de personnes. Tout en mangeant, je me mis à discuter avec les jeunes gens autour de moi, nous discutions de tout et de rien. Sans m'en rendre compte, je m'acclimatais déjà à ce nouvel environnement et la sensation que j'allais vivre de belles choses me serra le cœur. Oh oui, je serais très bien ici.



Citation :
TON PSEUDO: Nothing.
TON ÂGE: Dix-huit ans.
TON AVIS SUR SONORUS? Il est sublime, j'ai tout de suite craquer.
SI JE TE DIS 'WHAT ELSE?' TU ME RÉPONDS: Rien mon commandant.


Dernière édition par Ismaëlle Mahieu le Dim 8 Jan - 10:41, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 5:26

oh, oh, it's magic, you know.

Ma famille a toujours eu une sorte d'importance à mes yeux, sans que je le comprenne parce que dans un autre sens, je haïssais pratiquement chacun de ses membres. Ouais, ce n'est pas très facile à comprendre, mais je crois pas être une de ces filles prévisibles et dont on comprend ce qui lui passe par la tête au premier coup d’œil. Ce qui est une véritable qualité à mes yeux. Pour commencer, je vais essayer de vous présenter assez rapidement mon entourage proche sans m'attarder, sinon je risquerais d'en avoir pour des heures et vous finiriez par vous endormie. Il y a tout d'abord ma mère, Guillaine Mahieu-Sinclair, première sorcière de sa famille et surtout une femme dont la seule préoccupation à toujours été d'avoir énormément d'enfants. Je pense qu'elle a réalisée son rêve avec mon cher père, Marc Mahieu, c'est certainement celui qui a le plus d'importance dans mon cœur parce que je lui ressemble le plus. Ensuite il y a mes sept frères et sœurs, Gauthier, Athénaïs, Ulysse, Honorine, Pierre-Guy, Enguerrand et Léandre. Autant vous dire tout de suite que ce n'est vraiment pas facile de se faire une place, je pense même que je n'ai jamais réussi à m'en faire une. Voilà en gros à quoi ressemble ma famille, si on omet qu'il y a aussi mes oncles, tantes, cousins, cousines mais aussi grands-parents. Ma naissance a été pris comme une banalité, j'étais un nouvel enfant, une charge en plus ce qui n'était tout de même pas négligeable. En grandissant, j'avais vite compris que je n'étais pas née dans un environnement que beaucoup disent normal, pas à cause de à cause du nombre de membre dans ma fratrie, mais à cause d'une certaine particularité. C'est quand j'ai eu sept ans que j'ai réellement pris conscience des choses, quand j'ai vu mon père utiliser sa baguette devant. Ce n'était pas la première fois que je le voyais faire, mais ça m'avait plus étonnée que les fois précédentes. « Papa, moi aussi plus tard je pourrais faire la même chose ? » Il avait alors tourner son visage vers moi avec un grand sourire. « Bien entendu Ismaëlle, chaque Mahieu est magique. » Cela avait été une révélation et c'est aussi à cette époque que j'ai commencer à me démarquer en me battant, en m'enfuyant de la maison ou tout simplement en répondant à tout le monde. Je devenais littéralement insupportable et c'est pour cela que mon père à pris la décision de me trouver quelque chose pour me défouler. Le sport. C'est devenu ma véritable passion et plus particulièrement la gymnastique. Mais je pouvais tout aussi bien faire du foot, du tennis ou encore de la natation. Je n'avais pas de limite et j'adorais faire de nouvelles expériences, ce qui était surtout épuisant pour les autres. Toutefois je n'avais pas encore conscience de qui j'étais, de ce qui m'entourait vraiment.

****
C'est quand j'ai eu dix ans que je suis réellement devenu insupportable, tellement que ma mère a du aller jusqu'à un extrême, un geste qu'elle n'avait jamais eu avec aucun de mes frères ou de mes sœurs. Ce jour-là, j'avais refuser de passer du temps avec mon Enguerrand et cela n'avait pas plu à ma mère que je lui fasse comprendre d'une certaine manière, la gifle était partie sans que je ne m'en rende compte. Réellement blesser, j'avais quitter la maison sans en regard en arrière et m'était mise à courir dans une certaine direction sans faire attention à où j'allais. En fait j'en avait aucune idée, mais tout ce que je voulais était de mettre le plus de distance possible entre elle et moi, je ne voulais plus la voir. J'ai couru le plus longtemps possible, je suis arrivée dans un endroit que je n'avais jamais vu et je me suis laisser tomber sur un banc dans un parc au milieu d'un bon nombre d'inconnus. Il y avait eu des regards sur moi, des mères qui ce demandaient certainement ce que pouvait faire une petite fille seule dans un endroit comme celui-ci. C'est vrai que ce n'était guère prudent, mais je n'en avait pas vraiment conscience et pour meubler le temps, je me suis amuser pendant un long moment avant que le lieu ne commence à se vider. Je me suis retrouvée seule, le froid commençait à se faire ressentir et pour la première fois je ressenti ce sentiment étrange, la peur. Pourtant je n'ai pas bouger d'un pouce, pas verser ne larme et j'ai attendu jusqu'à ce que je bruit de la grille me fasse sursauter et que je voie arriver en courant mon père et mon frère vers moi. Ils étaient réellement inquiet et en arrivant près de moi, ils me serrèrent dans leurs bras. « Il ne faut plus que tu fasse ce genre de chose, est-ce que tu comprends ? » J'avais secouer la tête négativement avant de baisser les yeux. « Je veux pas toujours être celle qui doit jouer avec Enguerrand.... Maman n'arrête pas de me dire que je dois le surveiller, mais il est plus grand que moi et il doit savoir ce débrouiller seul. » Mon père avait alors fait un signe à Gauthier pour qu'il nous laisse et il s'était installer à côté de moi tout passant une main dans ses cheveux. Je l'avais toujours trouver beau, intéressant et plein de vie, mais ce jour-là en le regardant il me semblait tout bonnement épuiser. « Ce n'est pas facile pour toi, je le sais très bien, mais tu sais qu'il n'est pas comme tes autres frères... Il est différent et ce n'est pas obligatoirement quelque chose de facile à vivre, quand tu le repousse, il le prend beaucoup plus mal que si tu repoussais Pierre-Guy ou encore Léandre. L'amour que tu lui porte est quelque de très important pour qu'il avance et ne soit pas triste. » Je secouais la tête, là j'avais vraiment envie de pleurer, mais peut-être pas pour les bonnes raisons. Soupirant, je me levais et me retournais vers mon père qui me regardait. « Pourquoi est-ce que lui à le droit d'être aimer et pas moi ? » Il avait du être désarçonné par ma question parce qu'il ne répondit pas et me pris par la main pour me ramener chez nous.

****
Les choses n'avaient pas réellement changer après cela, même si j'avais eu l'impression d'avoir un peu plus de considération aux yeux de mes proches. Le sport avait toujours autant d'importance à mes yeux et cela faisait que je ne faisait pas réellement d'effort pour ce qui était des études, cela m'intéressant beaucoup moins. Puis il y a eu ma lettre d'admission pour l'académie de Beauxbâtons, l'endroit qui me faisait rêver depuis que j'avais vu mes aînés y entrer et où j'attendais impatiemment de mettre les pieds. Là-bas je ne serais pas juste le numéro sept d'une famille, je serais Ismaëlle Mahieu, une personne parmi les autres. J'allais pouvoir m'ouvrir au monde, me faire des amis et prendre réellement conscience de mes pouvoirs magiques, ce qui était une chose très importante aussi. Tout avait été merveilleux, que ce soit la voyage pour rejoindre le château ou encore l'entrée dans ce monde qui était tout bonnement merveilleux. C'était un rêve. Je me suis rapidement fait des amis, mais bon je savais aussi que je ne pouvais tout bonnement ne pas être aimer de tous et que ma famille faisait souvent parler d'elle. Après tout, les Mahieu avait une certaine réputation dans le monde magique français. Tout allait bien, jusqu'à ce jour de février, j'étais en troisième année et nous profitions de la clémence du temps pour faire une balade entre camarade dans le Parc. C'est en passant près d'un groupe de filles, les pimbêches de notre année que j'ai entendu quelque chose qui m'a fait littéralement sortir de mes gonds. « J'ai entendu dire par Jeanne qu'il manquait un Mahieu ici, sa famille est très proche d'eux et l'un de leurs fils est attardé... Autant dire qu'ils font tout leur possible pour le cacher aux yeux des autres. » Je m'étais stopper et avait fait quelques pas avant que l'une des comparses de la blonde ne lui fasse un geste pour lui montrer de ce retourner. C'est ce qu'elle fit et en me voyant, son sourire s’évanouit avant que je ne l'entende racler sa gorge. « Tu parlais de ma famille ? » Elle semblait totalement perdu et j'adorais ce genre de situation, je m'en sortais toujours mieux que les autres. « Et l'attardé comme tu l'as appeler, il s'appelle Enguerrand... Mais tu vois, là tout de suite j'ai l'impression qu'il est bien plus intelligent que toi, parce que ce n'est pas de sa faute s'il est comme ça, la nature est un domaine inexplicable et il est né comme ça. Toutefois, je pense que mes aînés vont apprécier de savoir que tu pense ça d'un membre de notre famille. » La fille n'avait pas bouger d'un pouce avant d'avoir un rictus qui ne me disait rien de bon. « Ce n'est pas le seul dans votre famille à être attardé, il suffit de te voir pour le comprendre. » Je ne sais pas trop ce qui est arriver, tout ce dont je me souviens est de mon poing dans sa figure et surtout de la réprimande et du nombres d'heures que j'avais récolter. Mais au moins l'honneur était sauf, pour une fois ma mère pourrait être fière de moi.

****
Les répliques après cet épisode avait été monnaie courante, bon nombre de personnes avaient alors appris que mon frère était atteint du Syndrôme de Down. Dans le monde magique, cela était très rare et beaucoup de Sang-Pur avait cru qu'en s'approchant de qui que ce soit de ma famille, ils deviendraient comme Enguerrand. J'avais laisser courir et de cette manière, j'ai pu voir qui était mes véritables amis et sur qui je pouvais compter en cas de besoin. Tout avait été à peu près normal ensuite, jusqu'à ce jour où dans le journal il y avait un article qui annonçait la fin d'une époque pour moi.

« BEAUXBÂTONS FERME SES PORTES. »
C'était la grande révélation qui avait été fait à la fin de ma cinquième années, amenant un bon nombre de questions dans mon esprit. Si mon école fermait, où est-ce que j'allais pouvoir aller pour continuer mes études ? En tout cas, il y avait une certitude qui était que je ne pouvais décemment ne pas rester chez moi toute l'année, j'en deviendrais tout bonnement folle. Heureusement il y a eu ensuite l'annonce annonçant que chaque étudiant allait rejoindre le collège de Poudlard, en Ecosse. Ce n'était pas la porte à côté, ce n'était pas vraiment le même monde ou bien les mêmes cultures, mais cela me convenait très bien. Ayant quelques notions en anglais, j'étais sur de pouvoir me débrouiller mais en plus de cela nous avions eu quelques cours en particulier pour nous mettre à niveau. La seule chose qui m'importait était que j'allais pouvoir débuter un nouveau chapitre de ma vie, dans un autre pays, loin des miens et surtout là où presque personne ne me connaissait.


Dernière édition par Ismaëlle Mahieu le Dim 8 Jan - 10:30, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 6:13

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 6:19

    Merci beaucoup pour l'accueil.
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 313
⊰ INSCRIPTION : 07/11/2010
⊰ CRÉDITS : Avatar : © psychozee. | Signature : © bazzart
⊰ ÂGE RPG : 17 ans
⊰ PSEUDO : Kiki.
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4533

MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 6:41

Welcome *_* Barbie ♥

_________________


U.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ PARCHEMINS : 357
⊰ INSCRIPTION : 12/10/2010
⊰ CRÉDITS : unicorn ; tumblr
⊰ ÂGE RPG : 17 ANS
⊰ PSEUDO : mischievous wink
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4528


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX: PARAMORE ◊ feeling sorry
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: none :)
MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 6:59

une future keupine pour Lysandre
Bienvenue, bonne continuation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▲ SYSSY L’IMPÉRATRICE jette des diadèmes empoisonnés.

⊰ PARCHEMINS : 572
⊰ INSCRIPTION : 10/10/2010
⊰ ÂGE : 20
⊰ CRÉDITS : class whore/tumblr.
⊰ ÂGE RPG : Seize ans.
⊰ PSEUDO : winged syrius.
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 5242


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Cohnaan C. Callahan
MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 7:16

    Ton titre
    Excellent choix d'avatar I love you Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ PARCHEMINS : 104
⊰ INSCRIPTION : 22/12/2011
⊰ CRÉDITS : gentle heart
⊰ ÂGE RPG : 16
⊰ PSEUDO : Sun Showers
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4632


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE:
MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 7:30

    Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 7:31

Une française d'Orange !
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 7:33

    Merci beaucoup à tous pour l'accueil .
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 358
⊰ INSCRIPTION : 14/11/2010
⊰ ÂGE : 24
⊰ CRÉDITS : © pancake(avatar) & © tumblr (signature)
⊰ ÂGE RPG : seize ans
⊰ PSEUDO : bibou
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 5062


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: /
MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 9:55

    Bienvenue & bonne continuation pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Dim 8 Jan - 10:30

    ZOOEY .

    Merci beaucoup de l'accueil.
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 474
⊰ INSCRIPTION : 25/10/2010
⊰ ÂGE : 27
⊰ CRÉDITS : © Addie
⊰ ÂGE RPG : 16 ans
⊰ PSEUDO : Kiki
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4476


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX: Ange ou Démon | Robert
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Maïa K. Callahan
MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Jeu 12 Jan - 7:52

Bonsoir, je te valide enfin, encore désolée de t'avoir fait attendre :)

13 pts Beauxbatons
6 pts salem
3 pts Durmstrang
3 pts gryffondor
3 pts poufsouffle

_________________


Nous gagnerions plus de nous laisser voir tels que nous sommes, que d'essayer de paraître ce que nous ne sommes pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▲ LE BONOBO DE LA JUNGLE commande une armée de poux tueurs.

⊰ PARCHEMINS : 365
⊰ INSCRIPTION : 06/11/2010
⊰ ÂGE : 25
⊰ CRÉDITS : (c) cyrine.
⊰ ÂGE RPG : 17 ans.
⊰ PSEUDO : .
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4618


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Ophélia P. Zabini (ancienne H. Tristan Ainsworth)
MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin. Jeu 12 Jan - 9:13

UNE FRANCAISE.
Bienvenue parmi nous. I love you

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin.

Revenir en haut Aller en bas

ISMAELLE - Je suis capitaine de mon âme, maître de mon destin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SONORUS. :: 
IT'S THE END OF AN ERA
 :: The pensieve
-