AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

JAYLIN ϟ Closer to the edge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: JAYLIN ϟ Closer to the edge Sam 14 Jan - 0:58


AVEC CANDICE ACCOLA, PAR PSYCHADELIA CHILD.

Jaylin Rose Carter
dite la boule de nerfs

Belle et jeune fille qui nous vient tout droit de Poudlard pour entamer sa 7ème année au collège. Elle est née à Londres en ce beau jour qu'est le 23 Juin 2043 en tant que né moldue ; à présent elle vit toujours à Londres . Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être très bon. Il y a quelques années maintenant, elle s'est procurée une baguette faite en bois de houx, mesurant 27,3cm et contenant des cheveux de vélane. Avec cette baguette, il est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un coyote. Pour ajouter à son bonheur, il y a aussi la vision qu'elle a eu face au miroir du Risèd : elle même entourée de sa famille, plus heureuse que jamais. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. elle, seule dans un endroit sombre, seule, abandonnée de tous, dans son cas.



oh, oh, it's magic, you know.

HISTOIRE:
Cher Journal,
J'ai aujourd'hui tout juste 17 ans, et c'est seulement maintenant, que je commence à écrire sur tes pages blanches. Je ne comprends pas moi même ce besoin que j'ai ressentit de me mettre à écrire sur tes pages. Peut être un sentiment d'oppression, un besoin de tout lâcher, de vider mes pensées pour pouvoir me sentir mieux par la suite? Je l'ignore mais, une chose est sure, dans un quelques instants tes pages seront noires d'encre car je m'apprête à tout écrire, depuis le début, jusqu'à maintenant. Peut être que cela pourra apaiser cette oppressante envie de me confier à un simple cahier ou alors me permettre de remplir enfin ce trou présent en moi. Je l'espère...

De ma naissance à mes 8 ans:
C'est le 23 Juin 2043 que je vit le jour dans un hôpital côté de Londre. Dès ma naissance il était évident que ma vie serait des plus aisée. Mes deux parents, Julyann et Mark Carter m'entouraient, ainsi que mon grand frère de un an de plus, Mike Carter. Mon père travaillait déjà depuis de nombreuses années dans les finances et occupait un poste assez prestigieux, ce qui ramenait beaucoup d'argent, mais qui l'obligeait aussi à partir souvent à l'autre bout du monde pour des voyages d'affaires. Ma mère, elle venait de se trouver un travail comme chroniqueuse dans la rubrique mode d'un célèbre magazine Londonien.
Il n'y a pas grand chose à dire sur ma tendre enfance, les souvenirs n'étant pas présents. Mais, je peux assurer à quiconque désire l'entendre que j'étais entourée d'une famille aimante et soudée malgré les nombreuses absences de mon père. Dès 5 ans je multipliais les bêtises avec pour éternel partenaire de jeu mon grand frère. Il n'y avait pas à dire, nous étions comme les doigts de la main, toujours fourré ensemble et n'ayant aucun secret l'un pour l'autre.
Contrairement à ce que les gens pourraient penser, l'âge ne me sépara pas de mon frère. Nous grandissions ensemble et notre complicité grandissait en même temps que nous. Comme chaque enfant je suivit une scolarité normale, passant les étapes au fur et à mesure, il paraissait que j'étais une bonne élève, très impliquée dans ce que je faisais mais aussi plutôt têtue et impulsive. Côté relation, je faisais partie de ces personnes qui attirent les autres. Ma bonne humeur et mon sourire permanent semblaient faire l'effet d'aimants sur les autres. Bien vite je me retrouvais entouré d'enfants de mon âge, je me fis de nombreux amis, mais aussi des ennemis. Je ne pouvais pas être aimé de tout le monde c'était un fait. Mais peut m'importait alors les regards des autres, j'avais 9 ans et j'étais heureuse. Une bonne scolarité, des amis en grand nombres et une famille aimante, que demander de plus?

Aucun événement spécial ne marqua les années de mon enfance. La vie suivait son cours et j'espérais garder mon bonheur toute ma vie.
Mais, il est impossible de se sentir heureux durant toute sa vie, n'est-ce pas? Existe-t-il un quotas de bonheur? Une fois celui-ci expiré tout se termine-t-il brutalement et sans ménagement? C'est tout à fait possible. Ma vie était la petite vie parfaite d'une Américaine de 9 ans, heureuse et aimée. Je ne demandais rien de plus que de pouvoir vivre ma vie ainsi pour le restant de mes jours. Mais apparemment il en avait été décidé autrement. Rangez vos contes de fées et princes charmant, la vie n'est pas celle d'une de ces histoires merveilleuses. Une fois notre réserve de moment de bonheur terminé, il ne restait plus grand chose, le vide, le froid et l'incompréhension. Et quand cela vous arrivait, croyez moi, vous regrettez votre bonheur perdu. Vous le regrettez amèrement.
La fin de mon bonheur idyllique fut marqué le 15 Mars 2052, j'avais alors 9 ans seulement, ce jour resta gravé en moi, et même maintenant, de nombreuses années plus tard je me souviens de chaque instant de ce dîner particulier. C'est bien lors d'un dîner familial que tout bascula et sombra dans le froid. Rien de spécial ne marquait pourtant ce repas. Ma mère, mon père, mon frère et moi même étions en train de manger et une conversation sur nos amis respectifs était en route. Mais voilà, mon frère commença à me taquiner. De plus en plus vivement il enchainait les petits piques à mon intention. Il riait, mais pas moi. Ma susceptibilité me fit hausser le ton. Mais il persistait toujours, demandant sans cesse la vérité. Et c'est là que tout éclata. Ce fut cette banale dispute qui déclencha la fin de mon bonheur. Exaspérée par mon frère je m'étais levée rapidement, seulement d'autres événements se jouaient autour de moi, des événements dont je n'avais même pas conscience. Je mis quelques seconde à remarquer les regards affolés que me lançaient mes parents et mon frère, celui-ci semblait d'ailleurs avoir perdu la parole. Étonné de ce soudain changement de comportement, je regardais moi aussi autour de moi et la surprise se peignit elle aussi sur mon visage. Je me souviens encore parfaitement de mon affolement et de ma terreur lorsque j'avais découvert que tous les objets de la maisons semblaient s'affoler, clignotant et grésillant sans cesse. Qu'étais-je devenue?

De mes 8 ans à mes 11 ans:
Les souvenirs des années suivantes me sont encore très douloureux. Je ne me rappelle pas très bien ce qui s'est passé à la fin de ce dîner fatal. Mais la peur que je pouvais lire dans les yeux des différents membres de ma famille semble gravée dans ma mémoire. Et cette peur c'était moi qui la causait.
Ce jour marqua bel et bien la fin de ma petite vie parfaite, tout changeait autour de moi, à commencer par moi. Peu à peu je me rendis compte que ma nature était différente de celle des autres, différente de celle de mes parents et de mon frère. Je remarqua l'apparition de phénomènes de plus en plus étranges me concernant, des objets volaient en tout sens lorsque je m'énervais, des personnes se retrouvaient brusquement dans des situations étranges et incompréhensibles...
Mais la part la plus dure et la plus froide depuis cet événement était sans aucun doute la réaction de ma famille par rapport à mes pouvoirs (puisque je supposais fortement en posséder). Depuis ce dîner, je les entendais murmurer à propos de moi, se posant maintes questions, mais ceci n'était pas le pire. Le pire était leur regard, et leur attitude envers moi. Je pouvais désormais lire de la peur, de l'incompréhension et même parfois de la froideur dans leurs yeux. Ils ne comprenaient pas la situation, ils auraient sans doute préféré que rien n'arrive et que notre vie continue. J'avoue que moi même je souhaitais alors la même chose. Et la peur dans leurs yeux quand ils me regardaient me faisait prier encore plus fort. Ils ne savaient plus comment se comporter avec moi et notre relation autrefois si forte devenait de plus en plus étrange, mélange de froideur, de terreur et de gêne. Moi même je m'efforçais de ne pas réagir, tout d'abord par peur de déclencher mes pouvoirs que je ne contrôlais pas, mais aussi de peur d'horrifier ma mère et d'entendre tout hauts ce que je savais parfaitement qu'ils pensaient tout bas.
La même situation était présente concernant mon frère, Mike. Je pouvais aussi lire dans ses yeux la peur, le doute et l'incompréhension la plus totale. Mais je pouvais aussi y lire une autre chose, une chose encore plus terrible pour moi: le dégoût. Son regard comprenant une pointe de dégoût m'attristait bien plus que lorsque j'y lisais de la peur.
Les années qui suivirent furent les plus dures de ma vie. La peur était devenue ma partenaire et la tristesse mon amie. Je vivais ainsi, possédant des pouvoirs que je ne pouvais contrôler, et qui me faisaient peur. Et si jamais je blessais quelqu'un? Les questions se bousculaient dans ma tête, et la terreur me gonflait le cœur. Ma famille semblait brisée, la froideur faisait partie de ma vie et j'en étais la coupable.

C'est lors des premiers jours de mes 11 ans que ma vie changea à nouveau brusquement. Je me souviens alors que je rentrais de mes cours, la première chose que je vis fut deux hommes, habillés assez étrangement, assis dans mon salon en compagnie de mes parents. Je pus saisir un "la voilà" avant de voir tous leurs regards se planter sur moi. Alors, une nouvelle fois, la terreur s'empara de moi. Qui étaient ces hommes? Pourquoi étaient-ils ici? Que me voulaient-ils?
Je fus invitée à m'asseoir en leur compagnie et je pus sentir de l'angoisse émaner de ma mère, de toute évidence les deux hommes la gênaient beaucoup. Mais quelques secondes après, mes géniteurs quittèrent la pièce avec un certain empressement, me laissant seule, avec ces deux hommes, mes questions et ma peur. Une longue conversation débuta et de nombreux sujets furent abordés. J'appris qu'ils étaient ici pour moi, ils me renseignèrent à propos d'un monde dont je ne connaissais pas l'existence. Le monde des sorciers. Une sorcière, voilà ce que j'étais. Ils me parlèrent longuement d'une école, Poudlard, où à la rentrée prochaine j'étais conviée à venir faire mes études de magie. Ils m'expliquèrent aussi que si mes pouvoirs s'étaient manifestés aussi tard c'était simplement car je vivais tous les jours depuis ma naissance dans un monde purement moldu et que j'ignorais jusqu'alors l'existence même des sorciers.
Mes parents revinrent dans la pièce à la fin de cette conversation et une nouvelle s'engagea aussitôt. Un des hommes prit la parole, annonçant à mes géniteurs la décision que j'avais moi-même prise: mon départ futur pour leur école, qui se trouvait en Grande Bretagne même et qui faisait pensionnat. Le soulagement mal dissimulé de ma mère à la suite de cette nouvelle me blessa profondément. Étais-je donc devenue un monstre à leurs yeux?
Quoi qu'il en soit réellement, les hommes tinrent leur promesse, et à la fin de mon année scolaire et à 11 ans j'entrais dans cette école de magie inconnue.

De mes 11 ans à maintenant:
Beaucoup de choses se passèrent durant ces quelques années.
J'étais arrivée à l'école de Poudlard à l'âge de 11 ans, gênée, perdue et sans confiance en moi-même dans cet univers inconnu. Il y avait là-bas beaucoup de jeunes sorciers qui découvraient eux aussi la magie, d'autres plus expérimenté dans le domaine tout en étant nouveau, des anciens élèves fiers et instruits et des adultes expérimenté et protecteur. Il me fallut du temps, beaucoup de temps pour m'adapter à cette nouvelle vie. Je mis aussi beaucoup de temps avant de me lier aux autres.
Les mois passèrent, et peu à peu je retrouvais ma joie de vivre et ma confiance en moi. J'évoluais dans un univers inconnu mais, pourtant je m'y plaisais. Au fil du temps je m'ouvrais à mes camarades et aux professeurs, apprenant à leur faire confiance et rassurée de ne plus lire de peur dans les yeux des autres je retrouvais le sourire. Je redevins rapidement la jeune fille heureuse et souriante que j'étais et bien vite je me fis de nombreux amis, ainsi que des inévitables ennemis. La vie dans le monde magique ma passionnait, moi qui n'avait rien connu de tel je me trouvais rongée par une curiosité sans faille, je voulais tout savoir, tout apprendre et rattraper mon retard pour devenir une sorcière à part entière. Bien vite mon caractère revint.
Cela fait maintenant plus de 7 ans que je vis à Poudlard, le monde magique est devenu le mien. Ma vie a enfin reprit un cours normal, pourtant je ne reçois que très rarement de nouvelles de ma famille. Surement préfèrent-ils vivre dans la normalité et peut-être sont-ils effrayer par les hiboux. Je respecte leur choix, et je comprends qu'ils puissent avoir peur de ma nature de sorcière, mais cela me blesse plus que je ne veux le montrer, beaucoup plus.

Peut être ai-je le droit à un nouveau quotas de bonheur? Espérons que celui-ci dure plus longtemps que le précédent, je risque vite de m'habituer à ce nouveau bonheur insensé.



Citation :
TON PSEUDO: Barling
TON ÂGE: 19 ans
TON AVIS SUR SONORUS? Il me tente depuis un moment déjà tellement il a l'air bien *O*
SI JE TE DIS 'WHAT ELSE?' TU ME RÉPONDS: Clooney *o*


Dernière édition par Jaylin R. Carter le Dim 15 Jan - 0:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Sam 14 Jan - 0:58

the best day of my life.

MISE EN SITUATION: aucun nombre de lignes imposé. Pour les élèves de Poudlard. Quelques jours après la rentrée, les nouveaux sont arrivés, s'acclimatent comme ils peuvent à cette nouvelle école. Vous êtes posés dans le parc, lorsque vous voyez un élève de septième année chambrer un première année qui vient de Salem. Que pensez-vous ? Racontez en bref les impressions du personnage quant à ses nouveaux camarades. Curieux ? Agacé ? Indifférent ? Excité ? Pour les élèves de Beaubâtons, Durmstrang et Salem. Premier diner dans la Grande Salle. Vous pénétrez dans cet univers inconnu, majestueux, où tout le monde se connait déjà, où la routine est établie. Que ressent le personnage ? Que fait-il ? Essaie-il de se lier aux autres pendant le diner ? Quelles sont ses premières impressions sur Poudlard, sur les élèves qui y étudient ? Sont-ils accueillants, le château est-il à la hauteur de ses attentes ? Ou le contraire ?
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 170
⊰ INSCRIPTION : 22/12/2011
⊰ ÂGE RPG : 28 ans
⊰ PSEUDO : WILDNESS
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4773


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX: Jimi Hendrix - Voodoo Child
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE:
MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Sam 14 Jan - 1:13

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ PARCHEMINS : 104
⊰ INSCRIPTION : 22/12/2011
⊰ CRÉDITS : gentle heart
⊰ ÂGE RPG : 16
⊰ PSEUDO : Sun Showers
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4510


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE:
MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Sam 14 Jan - 1:36

    Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Sam 14 Jan - 4:23

Candice
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Tu as bien fait de craquer (a)
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 78
⊰ INSCRIPTION : 17/01/2011
⊰ ÂGE : 25
⊰ CRÉDITS : ©LivanART
⊰ ÂGE RPG : dix-sept ans
⊰ PSEUDO : Valou.
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4657


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: A. Daisy Devonshire
MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Sam 14 Jan - 4:38

Bienvenue =D Ton avatar et ton image sont superbes J'espère que j'aurai le plaisir d'un lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Sam 14 Jan - 5:20

Merci à tous! I love you

Tobias bien sûr que tu auras un lien!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▲ SYSSY L’IMPÉRATRICE jette des diadèmes empoisonnés.

⊰ PARCHEMINS : 572
⊰ INSCRIPTION : 10/10/2010
⊰ ÂGE : 20
⊰ CRÉDITS : class whore/tumblr.
⊰ ÂGE RPG : Seize ans.
⊰ PSEUDO : winged syrius.
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 5120


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Cohnaan C. Callahan
MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Sam 14 Jan - 7:50

    Candice, cette actrice est vraiment magnifique I love you
    En tout cas bienvenue, et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

⊰ PARCHEMINS : 92
⊰ INSCRIPTION : 29/01/2011
⊰ CRÉDITS : hysteriastic. (avatar)▲ tumblr (bann.)
⊰ ÂGE RPG : sixteen yo.
⊰ PSEUDO : blue bird.
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4229

MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Dim 15 Jan - 1:01

Candicola. I love you
Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Dim 15 Jan - 1:02

Merci beaucoup I love youI love you

Mon histoire est postée

EDIT:
J'ai changé mon pseudo en Jaylin R. Carter car j'ai vu qu'il y avait déjà une Avery d'inscrite sur le forum
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 357
⊰ INSCRIPTION : 12/10/2010
⊰ CRÉDITS : unicorn ; tumblr
⊰ ÂGE RPG : 17 ANS
⊰ PSEUDO : mischievous wink
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4406


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX: PARAMORE ◊ feeling sorry
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: none :)
MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Dim 15 Jan - 5:22

Bienvenue, bonne continuation ! I love you
(pis Jaylin, c'est plus mieux Arrow )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Dim 15 Jan - 6:00

Merci beaucoup! I love you
Revenir en haut Aller en bas

⊰ PARCHEMINS : 358
⊰ INSCRIPTION : 14/11/2010
⊰ ÂGE : 24
⊰ CRÉDITS : © pancake(avatar) & © tumblr (signature)
⊰ ÂGE RPG : seize ans
⊰ PSEUDO : bibou
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4940


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: /
MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Lun 16 Jan - 6:43

    Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▲ LE BONOBO DE LA JUNGLE commande une armée de poux tueurs.

⊰ PARCHEMINS : 365
⊰ INSCRIPTION : 06/11/2010
⊰ ÂGE : 25
⊰ CRÉDITS : (c) cyrine.
⊰ ÂGE RPG : 17 ans.
⊰ PSEUDO : .
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4496


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Ophélia P. Zabini (ancienne H. Tristan Ainsworth)
MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Mar 24 Jan - 8:40

Pas de problème pour le changement de pseudo. Wink Excellent choix d'avatar. I love you
Bienvenue parmi nous.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▲ LE BONOBO DE LA JUNGLE commande une armée de poux tueurs.

⊰ PARCHEMINS : 365
⊰ INSCRIPTION : 06/11/2010
⊰ ÂGE : 25
⊰ CRÉDITS : (c) cyrine.
⊰ ÂGE RPG : 17 ans.
⊰ PSEUDO : .
⊰ COMPTE DE GRINGOTTS : 4496


STOP FOR A MINUTE
JUKEBOX:
RELATIONSHIPS:
DOUBLE-COMPTE: Ophélia P. Zabini (ancienne H. Tristan Ainsworth)
MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge Lun 6 Fév - 1:07

Fiche à archiver. I love you

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: JAYLIN ϟ Closer to the edge

Revenir en haut Aller en bas

JAYLIN ϟ Closer to the edge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SONORUS. :: 
IT'S THE END OF AN ERA
 :: The pensieve
-